3sur5   LAmityvillee massacre d'Amityville est un fait divers connu de tous qui a inspiré un livre à Jay Anson (The Amityville Horror), et dont le film en question ici est tiré. Amityville, la Maison du Diable, sorti en 1979, est devenu un classique du cinéma d'épouvante et a généré de nombreuses suites pas toujours justifiées. Un film très kitsch aujourd'hui et qui se révèle souvent vraiment inquiétant...

Les Lutz acquièrent une maison bourgeoise pour un prix dérisoire. Un an plus tôt un jeune homme y a tué toute sa famille (la famille DeFoe) dans un accès de démence. D'étranges phénomènes vont se produire, et les Lutz abandonneront la maison au bout de 28 jours.

amityville2La photo est magnifique et la mise en scène remarquable. Amityville tient beaucoup du chef-d'oeuvre et Stuart Rosenberg y fait preuve d'une maestria que rien ne vient mettre en doute. A noter également que la musique de Lalo Schifrin sert particulièrement bien la cause du film.

Andrew Douglas a réalisé en 2004 un piteux remake de cet excellent film, Amityville, lequel n'est en fait qu'un film d'horreur quelconque misant sur la violence, quand Rosenberg parle paranormal, irrationnel, démons et forces obscures. D'une certaine manière, Amityville et son remake représentent à eux seuls la (désolante) évolkution du genre (l'épouvante), ou la métamorphose d'un cinéma novateur et de qualité en ciné-marketing.

PinkSataniste consacrera une de ses sous-catégories à la saga Amityville (2 articles à cette heure : l'original ici présent + le remake)

AMITYVILLE, LA MAISON DU DIABLE = 3sur5

Notoriété>9.526 votes sur IMDB (23.745 pour le remake) ; 642 notes sur AlloCiné (1.687 pour le remake)

Votes du public>5.8/10 sur IMDB (5.8 pour le remake) ; 2.7/4 sur AlloCiné (2.2 pour le remake)