25 novembre 2011

TERMINATOR 2, LE JUGEMENT DERNIER *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5 Le premier ''véritable'' film de Cameron, Terminator, est une oeuvre précurseuse et post-moderne au sens littéral, puisqu'à la lisière d'une imagerie un peu repliée sur son époque et de tout ce qui se fera dans la décennie à suivre. Si on ne connaissait de lui que ce joli coup, on estimerait qu'il y aurait eu beaucoup à miser sur ce probable énergumène. Puis le succès fera de Cameron le roi des gros budgets : Titanic sera un sommet historique avant... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 octobre 2010

LES NERFS A VIF - SCORSESE **-*

&amp;amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;amp;gt; 3sur5 Avant Shutter Island, Scorsese avait déjà conçu un thriller du dimanche soir de haute-volée avec ces Nerfs à vif à peine moins boursouflés. Ce qui fait la différence et le charme de cette oeuvre de commande, c'est le côté presque ''bis'' et insidieusement scandaleux de sa surcharge symbolique, un peu à la façon d'un Verhoeven. Initialement, ce remake du film éponyme de Jack Lee Thompson était l'affaire... [Lire la suite]
04 juillet 2010

JFK - OLIVER STONE

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt; 3sur5 Le polémiste et sophiste Oliver Stone avait déjà démontré, avec Né un 4 juillet notamment, sa manie de sonder la mythologie américaine. Synthèse des différentes versions, parfois fantaisistes, alimentant la théorie du complot autour de l'un des épisodes les plus marquants du XXe siècle, JFK suscite de vifs débats. Et si un noyau de journalistes et historiens contredisent les suspicions émises par le réalisateur, le public se rallie à... [Lire la suite]
09 mai 2010

LES DOORS [10-]

@page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } 5sur5 En 1991, la rencontre de deux monstres sacrés ravive la flamme d'un mythe et amplifie celle d'un polémiste sulfureux. Comme à son habitude, Oliver Stone délivre un nouveau sommet, une expérience totale alors qu'il compose sur une toute nouvelle gamme. Ce n'est pas un film sur les Doors, c'est un film sur le rock, c'est peut-être le film sur le rock.   Il fallait une démesure et une pugnacité sans pareilles pour jeter son dévolu sur un projet de biographie... [Lire la suite]