20 juillet 2011

GREASE **

2sur5 Surfant sur le succès de l'American Graffiti de Georges Lucas et de la série Happy Days, Grease, pour un peu qu'on ignore son statut de film-culte, apparaît facilement comme une expérience jetable aux yeux du spectateur d'aujourd'hui, tant sa démarche a depuis sa sortie (en 1978) largement eu le temps d'user les écrans. Les nostalgiques prétendront que c'est charmant, les autres n'y verront qu'un océan de ringardise. Le film se déroule dans un contexte de 50's libérées et en cela est d'une ironie terrible : ce n'est... [Lire la suite]

05 septembre 2010

TOUS LES GARCONS AIMENT MANDY LANE ***

  4sur5 Comme The Burrowers, mais dans une plus forte mesure, voici l'injuste recalé des sorties en salles que les cinéphages (aussi bien en France que dans son pays d'origine, les USA) ont du se restreindre à découvrir mais sur le Net. Fort de la réputation qu'il s'y est faite, le film a vu sa sortie vidéo enfin aboutir, puisqu'il est désormais disponible sur le marché, quatre ans après avoir été bouclé [et alors que Jonathan Levine a déjà mené bien d'autres projets depuis].   Malgré son triomphe sans ambiguité... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
23 août 2010

ALI G *

  2sur5 Ali G peut poser problème au admirateurs du Sacha Baron Cohen que nous connaissons aujourd'hui. Loin de la mécanique quasi pernicieuse et ''verhoevienne'' de Borat et Bruno [le principe du brûlot passe-partout et doublement méchant], le portrait du premier personnage de SBC contient sans doute les prémices des deux futures références. Soucieux de se moquer de tout et de tout le monde, Cohen s'égare cependant et s'en remet à l'impératif du passage du petit au grand écran, que nombre de comiques n'évitent pas : il grossi... [Lire la suite]