12 octobre 2010

PAPRIKA ****

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 5sur5   Après Tokyo Godfather, le meilleur film de son tryptique initial mais surtout l'hors-catégorie, Satoshi Kon revient au ''conceptuel''. Avec son sujet ''onirique'', Paprika s'annonce d'emblée comme un film-expérience dans la veine d'un Mulholland Drive, pour son postulat de départ en tout cas. On s'en doute et ce sera effectivement le cas, la différence du film de Kon et de celui de Lynch est que le premier embrasse... [Lire la suite]