15 janvier 2011

SUR LA ROUTE DE MADISON ****

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 5sur5 Choisir, c'est renoncer, mais c'est surtout trahir une condition qu'on a accepté d'endosser. Que l'acte ait été accompli à contre-coeur ou sans même vraiment y penser, sans qu'on se soit senti exister et l'affirmer à ce moment-là n'y change rien. Une vie fade et fixe plutôt que se risquer à l'échec de la passion ; la vérité du dilemme de Francesca est peut-être aussi là, dans cette peur de l'abandon, à soi-même, l'énigme... [Lire la suite]

24 novembre 2010

LE PENSIONNAT (2006) ***

  3sur5 Mis à distance par son père, un garçon de douze ans est débarqué dans un pensionnat en plein milieu de son année scolaire. Rapidement récupéré par un petit caid et sa bande pour participer à leur cérémonial nocturne consistant à s'effrayer d'histoires parfois authentiques. Ce scénario d'initiation a-priori élémentaire empruntera bientôt des voies surnaturelles pour dérouler les fils d'un propos profondément humain.   Cruel et sirupeux à la fois, Le Pensionnat entreprend le parti-pris casse-gueule de faire... [Lire la suite]
02 septembre 2010

MILLENNIUM ACTRESS **

  2sur5 Après la confusion entre réel et fantasme dans Perfect Blue, Satoshi Kon réitère en bâtissant son second long-métrage autour d'un principe de double perception. Le cinéma ici devient le support des expériences d'une femme qui a construit le sens de sa vie par son biais dans l'unique but de retrouver son premier amour, un inconnu poursuivi par la police, croisé dans sa jeunesse.   La structure de Millennium Actress cherche moins à égarer que celle du précédent film de Kon : à partir de l'interview d'une... [Lire la suite]
07 mai 2010

CE QUE VEULENT LES FEMMES [3]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5  Nancy Meyers n'a peur de rien. Alors que l'innérable Joel Schumacher demeure l'un des seuls hommes publics au monde à pouvoir répondre par l'affirmatif à la question Le droit de tuer ?, la réalisatrice est en quelque sorte son alter égo soft. Plus insidieuse, l'idole des républicains quarantenaires le dépasse sur son propre terrain, la touche féminine se caractérisant par la capacité à faire passer, mine de rien, des... [Lire la suite]