16 juillet 2010

LOST HIGHWAY

5sur5 C'est la grande énigme du cinéma contemporain mais jamais les débats ne s'affolent autant que pour ses ''cauchemars introspectifs''. Avant même la consécration ultime par Mulholland Drive, tout Lynch, ou plutôt toute la structure opaque -quasi autiste- et l'atmosphère byzantine qui propulsent son oeuvre hors de toutes normes, étaient délivrés dans Lost Highway.   On ne sait pas ou on va, on définit mal d'ou on vient ; mais personne n'y voit le même édifice. Certains lui colleront l'étiquette du ''délire'',... [Lire la suite]