04 décembre 2011

FAMILY MAN

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 0sur5   Soyons clairs, que le compteur soit au point mort pour Family Man, il y avait de quoi s'en douter à la vue de son pitsch : un malheureux ayant écouté ses ambitions a oublié la famille et l'éventualité de connaître les bonheurs de la vie simple. On connaît le refrain. Les couplets seront sans surprise.   Réalisateur de la trilogie Rush Hour, dont il venait de signer le premier opus avant de mettre en boîte Family Man,... [Lire la suite]

30 juillet 2011

LE ROCK DU BAGNE / JAILHOUSE ROCK **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Il y a quelque chose qui les séparent de quelques années-lumière, mais Johnny Halliday et Elvis Presley ont bien un point commun : les rockers étaient, aussi, des acteurs, avec chacun une trentaine d'anecdotes au compteur. Le King a une longueur de retard tout de même, puisque l'ensemble de sa carrière cinématographique tiendrait du navet cafardeux. Jailhouse rock, lui, est considéré, hormis les quelques documentaires qui lui sont... [Lire la suite]
20 janvier 2011

IRENE

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 0sur5 Irène, ou le ''cinéma existentiel'' comme caution à la peinture complaisante d'une banalité sordide. Non pas qu'elle distille le moindre malaise, juste qu'elle nous assomme, cette banalité bigger than life ; il y a assurément contradiction en les termes, c'est normal. Cécile de France est Irène, trentenaire timide, accessoirement pucelle attardée. Une vie de merde. Enfin même pas. Juste une vie insipide d'autiste ordinaire. Le film... [Lire la suite]
15 janvier 2011

SUR LA ROUTE DE MADISON ****

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 5sur5 Choisir, c'est renoncer, mais c'est surtout trahir une condition qu'on a accepté d'endosser. Que l'acte ait été accompli à contre-coeur ou sans même vraiment y penser, sans qu'on se soit senti exister et l'affirmer à ce moment-là n'y change rien. Une vie fade et fixe plutôt que se risquer à l'échec de la passion ; la vérité du dilemme de Francesca est peut-être aussi là, dans cette peur de l'abandon, à soi-même, l'énigme... [Lire la suite]
16 décembre 2010

DELLAMORTE DELLAMORE ***

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 En voulant se détacher de son père protecteur Dario Argento, Michele Soavi [Bloody Bird] a longtemps hésité avant de savoir ou donner de la tête : il voulait, semble-t-il, réaliser ''son film parfait''. D'ailleurs, après s'être décidé à adapter le roman éponyme, son Dellamorte Dellamore plébiscité à Gérardmer en 1994, chef-d'oeuvre ultime pour certains, l'incitera à abandonner la carrière de réalisateur pour passer à la... [Lire la suite]
10 septembre 2010

DESTOCKAGE 1 : THE JACKET + GANG DE REQUINS + DOOM + EXTREME MOVIE

&amp;nbsp; <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Comme la presse spécialisée, Pinksataniste apprécie de pouvoir tomber dans la facilité en débriffant une séance en quelques lignes. Mais comme Pinksataniste n'est pas payé pour ça, il s'en tape, il a la conscience tranquille ! De nombreux films sur lesquels je n'ai pas envie de passer une demi-heure atterriront désormais dans cette catégorie spéciale, consistant en un déstockage massif [principe déjà éprouvé  pour les opus de... [Lire la suite]

05 septembre 2010

TOUS LES GARCONS AIMENT MANDY LANE ***

  4sur5 Comme The Burrowers, mais dans une plus forte mesure, voici l'injuste recalé des sorties en salles que les cinéphages (aussi bien en France que dans son pays d'origine, les USA) ont du se restreindre à découvrir mais sur le Net. Fort de la réputation qu'il s'y est faite, le film a vu sa sortie vidéo enfin aboutir, puisqu'il est désormais disponible sur le marché, quatre ans après avoir été bouclé [et alors que Jonathan Levine a déjà mené bien d'autres projets depuis].   Malgré son triomphe sans ambiguité... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
22 juin 2010

CRAZY NIGHT

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt; 2sur5 Deux des visages les plus drôles de l'Amérique prêtent leurs traits à monsieur et madame tout-le-monde, aux prises avec une sombre affaire de carte-mémoire et des gangsters à leurs trousses après avoir usurpée, pour pimenter leur soirée, la réservation d'une table au restaurant. L'affiche est incitative, mais il y a, à l'issue de l'enchaînement de one-shots reliés par un scénario frêle, déception.   Se pliant à diverses... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
03 juin 2010

THE INVENTION OF LYING

&amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;gt; 5sur5 Dans un monde ''parallèle'' ou l'homme ne connaît rien de la notion du mensonge, chacun ne dit que vérité nue, sans jamais avoir recours au moindre artifice ou à de quelconques techniques rhétoriques pour tromper ou bien ménager son interlocuteur. La plèbe est inconvenante [blesser à l'occasion, est naturel, ce n'est ni le bon ni le mauvais, c'est le sens, l'unique], le monde en est accablant ; douillet,... [Lire la suite]
07 mai 2010

CE QUE VEULENT LES FEMMES [3]

&amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; 1sur5  Nancy Meyers n'a peur de rien. Alors que l'innérable Joel Schumacher demeure l'un des seuls hommes publics au monde à pouvoir répondre par l'affirmatif à la question Le droit de tuer ?, la réalisatrice est en quelque sorte son alter égo soft. Plus insidieuse, l'idole des républicains quarantenaires le dépasse sur son propre terrain, la touche féminine se caractérisant par la capacité à faire passer, mine de rien, des... [Lire la suite]