16 décembre 2011

ALIEN, LA RESURRECTION *** (ALIEN 4)

  4sur5  Puisque le film de Fincher achevait en apothéose la plus fameuse mythologie de la SF, c'est probablement à des caprices de studios qu'est due l'existence de ce quatrième opus de la saga ''Alien''. Le programme est faste et musclé, à la fois dans la lignée des envolées quasi mystiques d'Alien 3 [pour preuve, ce scénario misant sur un improbable retour à la vie de Ripley, clonée avec son bébé deux cent ans après les événements connus] et relativement proche d'Aliens le retour dans sa pétaradante chasse aux... [Lire la suite]

29 avril 2011

RESIDENT EVIL : APOCALYPSE *

1sur5 Second tour de piste de l'adaptation du jeu vidéo éponyme, dont on attendait absolument rien de plus qu'une longue pub au vernis belliqueux craquelant. Le réalisateur du premier opus passe ici au scénario et à la production [idem pour l'opus à venir, Extinction] et la mise en scène se voit confiée à un assistant de réalisation doté d'un certain bagage [Daredevil mais aussi Hannibal et Gladiator]. Aucune échange de bons procédés pour autant, la niaiserie insondable et le manque de férocité du premier métrage d'Alexander Witt... [Lire la suite]
08 février 2011

NIKITA **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5   Dans les années 1990, c'était un phénomène. Premier film français à dépasser le cap des cinq millions de dollars aux US, source de divers remake et d'une série télévisée. Après un Grand Bleu raillé par la critique, le public érigeait définitivement Luc Besson sur un piédestal. La raison ? Une mise en scène branchouille, un scénario sans flottement érigé autour d'une ligne claire et surtout l'heroine éponyme du film, une... [Lire la suite]
22 octobre 2010

KAENA, LA PROPHETIE **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Né de l'imagination de deux infographistes, Kaena est d'abord un projet de jeu vidéo avant de se transformer en téléfilm de 52 minutes. Le succès appelant le succès, le concept s'étend au long-métrage pour devenir le premier long d'animation français en images de synthèse. Le film ne sera que très peu remarqué, l'animation française n'ayant pas les faveurs sur son propre sol. Toutefois, par son ampleur formelle, Kaena entre dans la course, ... [Lire la suite]
23 septembre 2010

AVALON ****

5sur5 Oshii a beau être présumé sceptique en l'Homme, son oeuvre est autant chargée de pessimisme que d'élans salvateurs, comme percutée par une foi insensée. L'auteur de Ghost in the Shell veut croire en une humanité grandiose, en la possibilité d'un environnement plus harmonieux et plus élevé. Artisan du Beau, de l'édifiant, il est le misanthrope humaniste par excellence.   Son Avalon, par ses résolutions formelles et son aspect hermétique, abandonnera bon nombre de curieux [il fait partie de ces ''on adore on ou... [Lire la suite]
16 mai 2010

ALIEN 3

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 Opus le plus controversé [voir contesté] de la saga, Alien 3 sera même renié par son réalisateur, le clippeur David Fincher dont c'est le premier long-métrage, allant jusqu'à quitter la production avant le montage final. Les pressions de la Fox, les allures chaotiques d'un scénario ambitieux mais écrit au fur et à mesure du tournage, les compromis avortés et autres revirements donneront naissance, dans la douleur, à ce... [Lire la suite]
06 avril 2010

NAUSICAA DE LA VALLEE DU VENT [8]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 Le détour de Myazaki par la bande-dessiné n'était qu'un prétexte pour ressurgir dans le domaine de l'animation, après des collaborations décevantes avec les studios, puis une période de cafouillage aux côtés de celui qui sera son associé jusqu'au Château dans le Ciel, Isao Takahata [Pompoko]. Découvert par le grand-public lors de la vague de ressorties que le ... [Lire la suite]
10 janvier 2010

ALIEN, LE HUITIEME PASSAGER

5sur5 Naturellement, à sa sortie, rien ne prédestinait Alien à devenir la référence absolue que le film constitue ou même l'initiateur d'une des sagas les plus populaires de tous les temps. Par ailleurs, ce grand bond en avant pour le septième art, ce film d'un nouveau genre, n'était pas destiné à demeurer autre chose qu'un splendide blockbuster passablement remarqué à son époque avant d'être réservé, en cas de réussite majeure ou simplement notable, à trouver sa place dans le coeur d'une poignée de fans et le coffre à trésor... [Lire la suite]