02 octobre 2010

SOMBRE ****

  4sur5 En règle générale, les oeuvres travaillant comme une lame de fond l'esthétique cinématographique ne sont pas légion. En France c'est carrément une donnée arrêtée [à la rigueur, on compte une Claire Denis pour des dizaines d'ersatz de Veber ou Onteniente]. Elle semblait l'être en tout cas, avant cette vague d'auteurs foncièrement nouveaux, de réformateurs : Noé éventuellement [Carne, Irreversible, Enter the Void], Du Welz surtout [Calvaire & Vinyan], et les précédant de peu, Philippe Gandrieux. Comme à... [Lire la suite]

27 juillet 2010

VERS LE SUD **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 Le film s'annonce comme une galerie de portrait-croisé sans didactisme. Trois femmes blanches en quête d'exotisme, venues s'ouvrir à un nouveau monde, se réveiller ou se rappeler qui elles sont. On a déjà donné, sans doute, mais ça fonctionne. Puis l'envoûtement s'estompe rapidement. Le traitement trop automatique de Laurent Cantet étouffe souvent la sensualité latente de son sujet. Dans l'idée de mettre en lumière l'assujettissement... [Lire la suite]
18 juin 2010

RENAISSANCE - 2006

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5   On a fait énormément de reproches à Renaissance, quelques mauvais esprits pointant d'un doigt accusateur la profondeur toute relative de son scénario. Il s'agit là de réprimandes fondées, mais si la mise au point d'une histoire n'a pas bénéficiée de la primauté, force est d'admettre que celle-ci ne croule pas sous le poids de la stimulante ambition graphique du film.   On le sait, un... [Lire la suite]
27 avril 2010

UN PRINTEMPS A PARIS [3]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5 Avec ses allures de recalés de l'INA, Un printemps à Paris ressemble à une blague ratée et mollassonne. Très fermement téléfilmique, aussi bien pour sa réalisation sans effort [ce qui n'est pas un mal en soi], ses intrigues croisées convenues que pour ses dialogues d'Audiard de bac à sable, le film de Jacques Bral est si désuet et goitreux qu'on s'étonne assez de la présence d'un tel objet dans les salles. Tellement engoncé ... [Lire la suite]
07 mars 2010

MASSIVE ATTACK - HELIGOLAND ***

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 Dire que je l'écoute en boucle depuis un mois frôlerait l'abus de langage, pour autant la situation n'est pas loin d'être conforme à cette grossière image. Sans marquer une révolution dans le style de Massive, Heligoland, premier ''véritable'' album de la formation depuis le décevant 100th Window, il y a plus de six ans, est un disque haut-de-gamme.   Entre-temps, de... [Lire la suite]
03 mars 2010

ANNA M. [9-]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 Anna M. (Isabelle Carré) est une femme sinon inquiétante au moins assez déprimante. Persuadée que sa consultation chez un docteur (Gilbert Melki) a été l'occasion d'une rencontre amoureuse à mots couverts, elle commence à surveiller la vie de celui-ci, en espérant lui donner le courage de se tirer des griffes de son épouse.   Ca pourrait confiner au gag ou tout à fait au... [Lire la suite]
02 février 2010

CINEMA BEAUF : UN CRU 2010 AUX PETITS OIGNONS

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Le règne éternel de la franchouille : le cinéma beauf fait toujours tourner nos serviettes, ce dont atteste un trio particulièrement ambitieux et abouti dans son genre.   Le Baltringue, Protéger et servir, Coursier, voici les trois héros du genre. Les objets de tous nos rêves, les agitateurs de fantasmes, les mobiles de nos passions...   Comment puis-je me permettre de les juger sans même les... [Lire la suite]
21 novembre 2009

LA BEAUTE DU DIABLE [7/10]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Succès en son temps, La Beauté du Diable de René Clair revisitait le mythe de Faust avec un mélange de premier et second degré, servi par une mise en scène oscillant entre lyrisme et vaudivellesque, qui rend le film étonnement moderne, loin de tout académisme. Incarné par Michel Simon, le professeur Faust est un vieil homme qui n'a pas eu la chance de voir l'aboutissement de l'une de ses nombreuses ... [Lire la suite]
10 octobre 2009

JOYEUX NOEL [4+ /10]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 Succès populaire qui a su tirer de chaudes larmes dans toutes les chaumières consentantes de France, Joyeux Noël de Christian Carion est reconnu comme l'un des quelques films sinon le premier à destination du grand public à traiter d'un fait méconnu ou mésestimé de la Grande Guerre : la fraternisation entre les deux camps ; le temps des fêtes de Noël, les soldats cessent ainsi le combat, et ... [Lire la suite]