10 août 2011

13 JEUX DE MORT **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Pushit est un jeune homme déphasé, largué sur le plan professionnel, livré à lui-même côté sentimental. Cette journée voit l'aboutissement de son échec ; mais alors qu'il est au plus bas, Pushit est contacté via son portable pour participer à un jeu qui pourrait lui rapporter 100 millions de baths. Tout cela est mis en scène naivement, avec pudeur, mais si le film pose des bases assez quelconques, il attire la sympathie sur ce... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13 janvier 2011

DIKKENEK **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 Portrait croisé d'une tribu de consanguins et tarés divers, la comédie de la belgitude fait le choix du ''ça passe ou ça casse'' en allant jusqu'au-bout des caricatures qu'elle exploite. Le geste est intègre, le film inégal : il souffre de sa structure dilettante, puisqu'en reposant sur un enchaînement de sketchs, il n'esquive pas toujours le passage à vide. Un refoulé prosaique, très ''bitume, bierre &... [Lire la suite]
11 décembre 2010

BABY MAMA *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5 Une quarantenaire célibataire engage une mère porteuse idiote. Elles se mentent et ne se ressemblent pas. C'est le pitsch. C'est tout. Baby Mama, c'est la médiocrité dans les grandes largeurs. Surfant sur un thème de société servant d'écrin aux situations, gags et dialogues les plus éculés du monde, ce film aseptisé bloqué dans les 90's doit tout à son casting en or. Malheureusement, celui déploie son énergie dans le vide. Alors qu'elle est tête... [Lire la suite]
27 septembre 2010

SECRETS DE FAMILLE *

  1sur5 Au lieu de mordante comédie british, voici un produit de terroir d'une platitude épouvantable. Le film se voudrait bijou brut d'humour noir, il n'invoque jamais qu'un bestiaire de gags bêtes et innocents, éculés et rachitiques. Ici aucune ampleur dramatique : tout coule avec une pudeur effrénée. Secrets de famille n'ose, n'essaie rien ; réfractaire au moindre parti-pris, il se contente de déployer sa méchanceté blanche sans aucune générosité. Le visage de Mr Bean est à cet image ; détourné pour réapparaître sous... [Lire la suite]
18 septembre 2010

TOKYO GODFATHER ***

  4sur5 La troisième réalisation de Satoshi Kon surprend, au risque de décevoir ceux qui étaient tombés sous le charme des fragments plus retors de son oeuvre. Cette transposition dans le Tokyo contemporain du thème des rois-mages est en effet très loin des exercices de style plutôt tortueux qu'étaient Perfect Blue et Millenium Actress. Aux films-pièges succède ainsi un conte de Noël ancré dans un réalisme social criant. Et si le contexte semble être, sur le papier, paré de tous les ingrédients pour aboutir à un... [Lire la suite]
23 août 2010

ALI G *

  2sur5 Ali G peut poser problème au admirateurs du Sacha Baron Cohen que nous connaissons aujourd'hui. Loin de la mécanique quasi pernicieuse et ''verhoevienne'' de Borat et Bruno [le principe du brûlot passe-partout et doublement méchant], le portrait du premier personnage de SBC contient sans doute les prémices des deux futures références. Soucieux de se moquer de tout et de tout le monde, Cohen s'égare cependant et s'en remet à l'impératif du passage du petit au grand écran, que nombre de comiques n'évitent pas : il grossi... [Lire la suite]

01 juillet 2010

SHREK 4, IL ETAIT UNE FIN

&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;gt; 1sur5 C'est davantage l'idée d'une fin qui nous attire ici. Il faut dire qu'on se doute que cet énième raid vers un potentiel a-priori épuisé ne permettra pas de retourner ce dernier dans un quelconque bon sens cette fois non plus. En effet sitôt après la véritable matrice Shrek, l'univers de l'ogre a été galvaudé dès un Shrek 2 pourtant tout aussi adulé mais au jeunisme éprouvant. Aussitôt... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 10:00 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
22 juin 2010

CRAZY NIGHT

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt; 2sur5 Deux des visages les plus drôles de l'Amérique prêtent leurs traits à monsieur et madame tout-le-monde, aux prises avec une sombre affaire de carte-mémoire et des gangsters à leurs trousses après avoir usurpée, pour pimenter leur soirée, la réservation d'une table au restaurant. L'affiche est incitative, mais il y a, à l'issue de l'enchaînement de one-shots reliés par un scénario frêle, déception.   Se pliant à diverses... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
07 mai 2010

CE QUE VEULENT LES FEMMES [3]

&amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; 1sur5  Nancy Meyers n'a peur de rien. Alors que l'innérable Joel Schumacher demeure l'un des seuls hommes publics au monde à pouvoir répondre par l'affirmatif à la question Le droit de tuer ?, la réalisatrice est en quelque sorte son alter égo soft. Plus insidieuse, l'idole des républicains quarantenaires le dépasse sur son propre terrain, la touche féminine se caractérisant par la capacité à faire passer, mine de rien, des... [Lire la suite]
27 mars 2010

FLUBBER [3+]

&amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; Banal produit destiné aux heures plus ou moins creuses de Disney Channell, Flubber présente des symptômes contradictoires. Inventif et conformiste, survitaminé et profondément asthénique, c'est un Disney foisonnant de petites idées de saynètes qu'il n'emploie que pour mieux se recroqueviller sur sa petite mécanique étriquée.   Seul atout d'un film impersonnel et d'une platitude sans nom, Robin Williams parvient à nous y... [Lire la suite]