30 juillet 2011

LE ROCK DU BAGNE / JAILHOUSE ROCK **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Il y a quelque chose qui les séparent de quelques années-lumière, mais Johnny Halliday et Elvis Presley ont bien un point commun : les rockers étaient, aussi, des acteurs, avec chacun une trentaine d'anecdotes au compteur. Le King a une longueur de retard tout de même, puisque l'ensemble de sa carrière cinématographique tiendrait du navet cafardeux. Jailhouse rock, lui, est considéré, hormis les quelques documentaires qui lui sont... [Lire la suite]

23 août 2010

ALI G *

  2sur5 Ali G peut poser problème au admirateurs du Sacha Baron Cohen que nous connaissons aujourd'hui. Loin de la mécanique quasi pernicieuse et ''verhoevienne'' de Borat et Bruno [le principe du brûlot passe-partout et doublement méchant], le portrait du premier personnage de SBC contient sans doute les prémices des deux futures références. Soucieux de se moquer de tout et de tout le monde, Cohen s'égare cependant et s'en remet à l'impératif du passage du petit au grand écran, que nombre de comiques n'évitent pas : il grossi... [Lire la suite]
01 juin 2010

DARK FLOORS

  3sur5 Attendu au tournant, Lordi connaît avec Dark Floors l'envers de la médaille. Après que sa notoriété ait explosée suite à la victoire de son groupe de métal ''ludique'' lors de l'édition 2006 du kitschement pompeux concours de l'Eurovision, Putaansuu alias Mr.Lordi peut mettre en chantier un film sur son idée, dont il confie la réalisation à son ami Pete Riski, par ailleurs concepteur visuel de la formation. Mais le scepticisme l'emporte et les spectateurs  préfèrent précipiter l'oeuvre dans les... [Lire la suite]
10 octobre 2009

GHOSTS OF MARS [6sur10]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Depuis son Los Angeles 2013 en 1996, on sait que Carpenter aime jouer les gros durs avec de nouveaux film branchés ''heavy''. LA 2013 se voulait un film apocalyptique, anti-hollywoodien, mais finissait par lasser à cause de son aspect bourrin jusqu'au-boutiste et de sa vulgarité malvenue ; ce n'était rien d'autre qu'un foutoir prétentieux et GRIVOIS, et une audace somme toute frileuse puisque certaine d'atterrir à bon port,... [Lire la suite]