28 août 2011

MATRIX REVOLUTIONS (MATRIX 3) *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 Matrix aurait d'emblée été envisagé comme une trilogie par les frères Wachowski. Mais avec une première suite à leur film-culte, ils semblaient avoir épuisé le sujet. Matrix revolutions, excluant totalement les ébauches d'encarts ''politiques'' de son prédécesseur, préfère expliciter, quitte à ce que sa transparence conduise à la mièvrerie. Dans tous les cas, le blabla suprathéorique se révèle dans toute sa gratuité, sinon son ineptie, ne signifiant... [Lire la suite]

19 juillet 2011

TERMINATOR ***

&amp;nbsp; 3sur5 La théorie selon laquelle il y aurait deux catégories de personnes se repose souvent sur des exemples assez fragiles. Mais si, le Monde est bien divisé en deux : une partie persuadée que James Cameron est un génie visionnaire et que ses spectacles ''colossaux'' sont le parangon de l'union des forces d'un certain cinéma originel et d'un autre certainement avant-gardiste. Puis il y a la deuxième partie, qui s'en fout, ne sait pas pourquoi on adule ce talentueux tâcheron, ses défilés d'effets spéciaux... [Lire la suite]
29 avril 2011

RESIDENT EVIL : APOCALYPSE *

1sur5 Second tour de piste de l'adaptation du jeu vidéo éponyme, dont on attendait absolument rien de plus qu'une longue pub au vernis belliqueux craquelant. Le réalisateur du premier opus passe ici au scénario et à la production [idem pour l'opus à venir, Extinction] et la mise en scène se voit confiée à un assistant de réalisation doté d'un certain bagage [Daredevil mais aussi Hannibal et Gladiator]. Aucune échange de bons procédés pour autant, la niaiserie insondable et le manque de férocité du premier métrage d'Alexander Witt... [Lire la suite]
26 mars 2011

EQUILIBRIUM ****

5sur5 Echec en salles, totalement passé inaperçu à sa sortie et alors massacré par une presse ne voulant y voir qu'un pompage des grands gimmicks de la SF, Equilibrium n'a acquis une certaine reconnaissance, voir est devenu culte, qu'à long terme. Présenté -et aussi vendu- comme un ersatz de Matrix, le film de Kurt Wimmer n'a pourtant rien à voir, au-delà de l'allure de son personnage principal et de ses scènes de combats édifiantes, avec la saga culte des frères Wachowsky. Et comme le promettait son slogan poussif et malvenu pour la... [Lire la suite]
03 décembre 2010

ROBOCOP ****

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt;5sur5 C'est en majeure partie à ce cow-boy d'acier téléguidé de la fin du second millénaire que Verhoeven doit son surnom de ''hollandais violent''. Réaliste et équivoque [combinaison rare mais ici pourtant heureuse], Robocop est la fresque d'un futur proche ou les frontières entre crime et justice ont été flouées. La fable brasse une foule d'enjeux post-moderne, mais présente avec une telle désinvolture le cannibalisme technologique que... [Lire la suite]
04 août 2010

JE SUIS UNE LEGENDE *

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; 1sur5 Mirage de bonnes intentions, l'adaptation enfin aboutie du roman-culte de Richard Matheson I am legend, dont l'héritage n'aura été prégnant que dans les libres-adaptations de Romero [le cinéaste à zombies], est une sorte de catalogue de visions de l'apocalypse selon Hollywood. En temps de vaches maigres de surcroît.   Dans un premier temps, le film se concentre exclusivement sur le dernier résident d'un New York vide, prétexte à de... [Lire la suite]

22 juillet 2010

28 JOURS PLUS TARD [9]

&amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;gt; 4sur5 A-priori, avec Danny Boyle aux commandes, rien d'éperdument stimulant. On sait l'habileté du personnage à allier de façon opportune les codes les plus sensationnels d'un genre aux attentes du plus moelleux des publics. Attribuant une caution ''underground'' et audacieuse à une filmographie qui ne l'est pas tant, Boyle l'opportuniste affectionne tout particulièrement le coup d'esbroufe creux et timoré [en deux... [Lire la suite]
12 juillet 2010

DIVINE - I'M SO BEAUTIFUL ° ou *****, ° et *****, très très beaucoup ° et absolument ***** (Summer of kitsch - 2)

&amp;amp;amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;amp;amp;gt; Divine est un sommet de dégueulasserie et de mauvais goût, un concept aliénant. Croisement entre Jackie Sardou et Amanda Lear, la première au naturel, version soft, la seconde prise avec option gueule de bois et côté obscur de la force, celui qui perce toujours, allégorie de la décadence à elle-seule, Divine est le contre-avatar idéal de ces temps désenchantés et consuméristes. Maaaaaaaaaaais... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
06 avril 2010

NAUSICAA DE LA VALLEE DU VENT [8]

&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;gt; 4sur5 Le détour de Myazaki par la bande-dessiné n'était qu'un prétexte pour ressurgir dans le domaine de l'animation, après des collaborations décevantes avec les studios, puis une période de cafouillage aux côtés de celui qui sera son associé jusqu'au Château dans le Ciel, Isao Takahata [Pompoko]. Découvert par le grand-public lors de la vague de ressorties que le ... [Lire la suite]
04 avril 2010

30 JOURS DE NUIT [3]

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt; 1sur5 Ersatz de la Tempête du Siècle, 30 days of night n'est qu'un [long] survival chiant comme la mort, mais ce serait imprécis de s'arrêter à une expression aussi facile et imagée ; non, 30 jours de nuit est aussi insipide qu'une quelconque mise à mort de victimes innocentes mais ô combien compatissantes [pas moins que les spectateurs et soucieuses de faciliter la tâche de tout le monde, s'exécutant alors en allant droit au but après... [Lire la suite]