16 décembre 2011

ALIEN, LA RESURRECTION *** (ALIEN 4)

  4sur5  Puisque le film de Fincher achevait en apothéose la plus fameuse mythologie de la SF, c'est probablement à des caprices de studios qu'est due l'existence de ce quatrième opus de la saga ''Alien''. Le programme est faste et musclé, à la fois dans la lignée des envolées quasi mystiques d'Alien 3 [pour preuve, ce scénario misant sur un improbable retour à la vie de Ripley, clonée avec son bébé deux cent ans après les événements connus] et relativement proche d'Aliens le retour dans sa pétaradante chasse aux... [Lire la suite]

24 novembre 2011

MINORITY REPORT **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 A partir d'A.I. Spielberg s'engageait vers un cinéma qu'on dira plus ''adulte'', mais cette première rupture d'avec l'entertainment pur et simple des 90's [ère Jurassic Park, entre autres] ne sera pas au goût de tout le monde. C'est avec La Guerre des Mondes que ce tournant trouvera sa quintesse, ou la cinéaste le plus mainstream d'Hollywwod devient un cas autrement et outrageusement intéressant. D'ou un paradoxe ; c'est que, après trente... [Lire la suite]
28 août 2011

MATRIX REVOLUTIONS (MATRIX 3) *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 Matrix aurait d'emblée été envisagé comme une trilogie par les frères Wachowski. Mais avec une première suite à leur film-culte, ils semblaient avoir épuisé le sujet. Matrix revolutions, excluant totalement les ébauches d'encarts ''politiques'' de son prédécesseur, préfère expliciter, quitte à ce que sa transparence conduise à la mièvrerie. Dans tous les cas, le blabla suprathéorique se révèle dans toute sa gratuité, sinon son ineptie, ne signifiant... [Lire la suite]
19 juillet 2011

TERMINATOR ***

&amp;nbsp; 3sur5 La théorie selon laquelle il y aurait deux catégories de personnes se repose souvent sur des exemples assez fragiles. Mais si, le Monde est bien divisé en deux : une partie persuadée que James Cameron est un génie visionnaire et que ses spectacles ''colossaux'' sont le parangon de l'union des forces d'un certain cinéma originel et d'un autre certainement avant-gardiste. Puis il y a la deuxième partie, qui s'en fout, ne sait pas pourquoi on adule ce talentueux tâcheron, ses défilés d'effets spéciaux... [Lire la suite]
26 mars 2011

EQUILIBRIUM ****

5sur5 Echec en salles, totalement passé inaperçu à sa sortie et alors massacré par une presse ne voulant y voir qu'un pompage des grands gimmicks de la SF, Equilibrium n'a acquis une certaine reconnaissance, voir est devenu culte, qu'à long terme. Présenté -et aussi vendu- comme un ersatz de Matrix, le film de Kurt Wimmer n'a pourtant rien à voir, au-delà de l'allure de son personnage principal et de ses scènes de combats édifiantes, avec la saga culte des frères Wachowsky. Et comme le promettait son slogan poussif et malvenu pour la... [Lire la suite]
22 octobre 2010

KAENA, LA PROPHETIE **

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; 3sur5 Né de l'imagination de deux infographistes, Kaena est d'abord un projet de jeu vidéo avant de se transformer en téléfilm de 52 minutes. Le succès appelant le succès, le concept s'étend au long-métrage pour devenir le premier long d'animation français en images de synthèse. Le film ne sera que très peu remarqué, l'animation française n'ayant pas les faveurs sur son propre sol. Toutefois, par son ampleur formelle, Kaena entre dans la course, ... [Lire la suite]

12 octobre 2010

PAPRIKA ****

&amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; 5sur5   Après Tokyo Godfather, le meilleur film de son tryptique initial mais surtout l'hors-catégorie, Satoshi Kon revient au ''conceptuel''. Avec son sujet ''onirique'', Paprika s'annonce d'emblée comme un film-expérience dans la veine d'un Mulholland Drive, pour son postulat de départ en tout cas. On s'en doute et ce sera effectivement le cas, la différence du film de Kon et de celui de Lynch est que le premier embrasse... [Lire la suite]
04 août 2010

JE SUIS UNE LEGENDE *

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; 1sur5 Mirage de bonnes intentions, l'adaptation enfin aboutie du roman-culte de Richard Matheson I am legend, dont l'héritage n'aura été prégnant que dans les libres-adaptations de Romero [le cinéaste à zombies], est une sorte de catalogue de visions de l'apocalypse selon Hollywood. En temps de vaches maigres de surcroît.   Dans un premier temps, le film se concentre exclusivement sur le dernier résident d'un New York vide, prétexte à de... [Lire la suite]
22 juillet 2010

28 JOURS PLUS TARD [9]

&amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;gt; 4sur5 A-priori, avec Danny Boyle aux commandes, rien d'éperdument stimulant. On sait l'habileté du personnage à allier de façon opportune les codes les plus sensationnels d'un genre aux attentes du plus moelleux des publics. Attribuant une caution ''underground'' et audacieuse à une filmographie qui ne l'est pas tant, Boyle l'opportuniste affectionne tout particulièrement le coup d'esbroufe creux et timoré [en deux... [Lire la suite]
07 juillet 2010

IMMORTEL (AD VITAM)

&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;amp;amp;amp;amp;gt; 5sur5 Auto-adaptation de sa trilogie Nikkopol, Immortel (ad vitam) marque le retour d'Enki Bilal derrière la caméra après deux échecs publics passés simultanément dans l'oubli. Aussi décorateur pour le cinéma et à la scène, l'auteur de BD signe un film effervescent, beau, morbide, polymorphe, abstrait et poétique, au monde riche et éminemment original dont la naiveté n'a d'égal que la... [Lire la suite]