29 septembre 2010

THE PLEDGE ***

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 L'intro évoque un sentiment de fin, un monde se refermant tranquillement et docilement sur lui-même, broyant sur son passage la liberté morale d'un inspecteur assidu jusque-là, sur le départ à présent. C'est un homme paisible en surface, lucide sur son compte, sur le temps révolu et la générosité limitée de celui qui s'écoulera désormais. Sauf qu'à chaque moment de bascule, c'est le re-départ éternel et Jerry Black reprend son combat ... [Lire la suite]

28 février 2010

TENDANCES & OPINIONS A PROPOS DE LA SAGA BATMAN

DESIGNEZ VOTRE "BATMAN" FAVORI ET CELUI QUI VOUS A LE PLUS DECU Après avoir ingéré chaque Batman, je dois reconnaître avoir eu, non pas jusqu'à une révélation [ou si, pour l'univers des deux premiers et le Batman reformulé de Begins], mais la chance inouie de découvrir quatre films immenses qui me laisseront un souvenir impérissable. Quatre, l'encart de l'ère Schumacher demeurant aussi hors-catégorie qu'hors-sujet, dans des proportions tendant évidemment au négatif.Trois réalisateurs sont chacun les auteurs de deux pièces... [Lire la suite]
31 janvier 2010

BATMAN [8+]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 A la fin des années 80 et alors que Superman est sur le déclin, les studios hollywoodiens font appel au tandem Burton/Keaton pour relancer la tendance avec Batman, vieil héros de comics qui a commencé à se faire oublier. Après l'outrageux Beetlejuice, ce sera l'occasion pour eux de se révéler au grand-public. Warner Bros n'aura qu'à se réjouir de ses choix tant le film déclenchera une « batmania » à... [Lire la suite]
28 novembre 2009

VOL AU-DESSUS D'UN NID DE COUCOU [7-/10]

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Classique parmi les classiques, le premier grand succès de Milos Forman [Valmont, Amadeus, Larry Flint, Hair, Man on the Moon] fut un coup-d'éclat monstre et un triomphe total. Abordant un thème qui fut rarement traité d'aussi près, celui du milieu psychiatrique, le film décrocha cinq Oscars [de la réalisation au meilleur acteur, les majeurs], soit le must absolu aux côtés du Silence des Agneaux [une... [Lire la suite]