21 décembre 2010

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 Ce n'est ni le grand moment de communion céleste claironné par les critiques américaines et une foule de cinéphages, ni la bouse nationaliste intersidérale que quelques sceptiques de service prétendent être les seuls à vilipender. En évoquant une des dernières pages effectives de la seconde guerre mondiale, Spielberg rompt avec une tradition américaine accordant le monopole des évocations du genre au conflit... [Lire la suite]

17 septembre 2010

LA MORT DANS LA PEAU **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> 2sur5 Après avoir consacré ses efforts à remonter le fil de son identité dans La Mémoire dans la Peau, beau film d'action désincarné, Jason Bourne est tiré de sa léthargie pour devenir le héros d'une intrigue très guerre ''froide'' et l'objet d'une traque effrénée. N'ayant rien perdu de son pouvoir de téléportation, sa balade l'emmènera tout particulièrement à Berlin ou en Russie, plutôt que dans le vieux Paris du premier opus.... [Lire la suite]
23 mai 2010

LA MEMOIRE DANS LA PEAU

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt; 3sur5 Adaptant le premier volet de la saga littéraire Jason Bourne, pierre angulaire de l'oeuvre du romancier d'espionnage Robert Ludlum [référence de ce monde], Doug Liman en tire toute l'essence cinégénique pour concocter un film de genre aux dehors nouveaux. Loin des espions-héros dévoués à décalquer les fantasmes de monsieur-tout-le-monde et alors que l'action-movie hollywoodien se laisse happer définitivement par son versant surnaturel... [Lire la suite]
14 mai 2010

GREEN ZONE

&amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;gt; 2sur5   Contrastant sensiblement avec le travail de planqué opéré sur Démineurs, les intentions de Green Zone ne le portent pas plus loin. En bannissant la virtuosité formelle du dernier Oscarisé, au service d'une mise en scène délibérément chaotique, Greengras a entrepris son sujet de façon quasi-documentaire. Mais si la démarche est intelligente, tout au moins défendable et pertinente, le film nous arrive avec une wagonnée de... [Lire la suite]