10 octobre 2010

PANIC ROOM ****

4sur5 A sa sortie en 2002, Panic Room est bien vite estampillé ''film à pitsch'', son concept reposant sur un phénomène de société notable, le sentiment d'insécurité des classes aisées. Ce huis-clos maniériste, esthétisant et délétère sera mal considéré par la critique. Après s'être offusquée de la farce fascisante Fight Club, elle reproche à David Fincher, et c'est d'une hypocrisie monumentale, d'être, soit moins ambitieux et audacieux qu'antérieurement, soit un formaliste dont l'esbroufe n'est qu'un cache-misère.  ... [Lire la suite]