07 juillet 2010

IMMORTEL (AD VITAM)

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 5sur5 Auto-adaptation de sa trilogie Nikkopol, Immortel (ad vitam) marque le retour d'Enki Bilal derrière la caméra après deux échecs publics passés simultanément dans l'oubli. Aussi décorateur pour le cinéma et à la scène, l'auteur de BD signe un film effervescent, beau, morbide, polymorphe, abstrait et poétique, au monde riche et éminemment original dont la naiveté n'a d'égal que la... [Lire la suite]