20 juillet 2011

GREASE **

2sur5 Surfant sur le succès de l'American Graffiti de Georges Lucas et de la série Happy Days, Grease, pour un peu qu'on ignore son statut de film-culte, apparaît facilement comme une expérience jetable aux yeux du spectateur d'aujourd'hui, tant sa démarche a depuis sa sortie (en 1978) largement eu le temps d'user les écrans. Les nostalgiques prétendront que c'est charmant, les autres n'y verront qu'un océan de ringardise. Le film se déroule dans un contexte de 50's libérées et en cela est d'une ironie terrible : ce n'est... [Lire la suite]

22 novembre 2010

L'OISEAU AU PLUMAGE DE CRISTAL ***

4sur5 Après avoir co-signé le scénario d'Il était une fois dans l'Ouest avec Bertulocci (ça paraît insensé, mais si!), Dario Argento réalise son premier film en 1970. Il n'a que 29 ans, mais c'est déjà un coup-d'éclat. L'Oiseau au Plumage de Cristal est un vif succès en Italie et mieux encore, il s'exporte brillamment aux Etats-Unis. Ce triomphe annonçait une décennie de giallos à foison et consacrait d'embléeArgento comme le concurrent direct sur ce terrain de Mario Bava [initiateur du genre, mais déjà largement plus old... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
25 juillet 2010

LA VIE EN ROSE : LES REPRISES (Summer of Kitsch - 3)

Evoquer le Kitsch sans un mot sur ''La vie en rose'' ? Inconcevable. Alors petit -tout petit- échantillon des multiples reprises. Attention, exceptionnellement, je serais particulièrement concis.   Pas d'Edith Piaf. Non. Oui, c'est vrai que c'était un autre temps, ma p'tite dame, avec des vrais chanteuses à voix. Le monde d'aujourd'hui, il ne nous a laissé que Céline Dion.       GRACE JONES ***** 5sur5  La meilleure, évidemment. Sublime exercice de style entre grandiloquence et réalisme (avec cette... [Lire la suite]
21 juin 2010

DUPONT LAJOIE

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 4sur5 Sorte de chronique Grolandaise amère, désabusée et sans complaisance, animée par des cousins à peine dégénérés des Deschiens, Dupont Lajoie est une expérience pénible, une étude maladroite et relativement trash de la démence et de la bêtise triviale de la souche française [comme a pu l'être le brillant et méconnu A mort l'arbitre !]. Si la démonstration paraît excessive, presque abusive, sa noirceur frénétique est justifiée en permanence par... [Lire la suite]
04 octobre 2009

AMITYVILLE, LA MAISON DU DIABLE [7-/10]

3sur5   Le massacre d'Amityville est un fait divers connu de tous qui a inspiré un livre à Jay Anson (The Amityville Horror), et dont le film en question ici est tiré. Amityville, la Maison du Diable, sorti en 1979, est devenu un classique du cinéma d'épouvante et a généré de nombreuses suites pas toujours justifiées. Un film très kitsch aujourd'hui et qui se révèle souvent vraiment inquiétant... Les Lutz acquièrent une maison bourgeoise pour un prix dérisoire. Un an plus tôt un jeune homme y a tué toute sa... [Lire la suite]