20 novembre 2010

SAW 3D **

2sur5 Voilà, c'est fini (provisoirement). L'occasion de nous faire croire que ça pourrait nous manquer, cette dose annuelle de torture porn, que peut-être, résidait toujours un potentiel caché, bien caché sous les scories, prêt à ressurgir à chaque instant, à chaque fois qu'un éclair de génie échapperait aux braves faiseurs chargés de l'affaire. Même pas de critiques presse en France : seuls VSD, Critikat, Excessif [Mad Movies & L'Ecran Fantastique ?] semblent s'y être collés. Strict minimum, strict maximum recensé. Cet... [Lire la suite]

18 novembre 2010

BURIED **

3sur5 C'est grâce à son statut de ''film à pitsch'' (ou ''de petit malin'' pour les condescendants et suspicieux) que Buried a dopé l'attente autour de lui. Il s'annonçait comme un huis-clos des plus radicaux – davantage que ses prédécesseurs ''conceptuels'' les plus immédiats ; on se rappelle de Phone Game (Schumacher) qui, bien que cristallisé autour d'un lieu hyper-étriqué, s'en échappait régulièrement. Idem, finalement, pour le sacro-saint Cube de Natali, ou la caméra se baladait au gré de la progression de ses... [Lire la suite]
12 novembre 2010

LA SAGA "DIE HARD" **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Cet article évoque les quatre opus de la saga "Die Hard", chacun de façon isolée. PIEGE DE CRISTAL - DIE HARD *** 3sur5  C'est le film d'action américain dans toute sa splendeur et ses limites, aux failles abyssales et aux sommets olympiens. Après le succès de Predator, John McTiernan a carte blanche : il récupère un scénario qu'il édulcore volontiers pour ouvrir la voie à une nouvelle démarche de genre. Au diable les agents... [Lire la suite]
02 novembre 2010

BLUE VELVET *****

5sur5 L'échec critique de Dune, à ce jour considéré comme l'indésirable OCNI de son auteur, inspira à David Lynch l'envie de revenir à un projet très personnel, plus proche de son expérimental Eraserhead que de ses deux fastes livraisons ''commerciales'' [impliquant le géant Elephant Man]. Il compte alors mettre au point Ronnie Rockett, projet qu'il sort de ses fonds de tiroirs fétiches, mais personne n'est prêt à le cautionner. Il a tout juste un peu plus de chance pour Blue Velvet, que Dino de Laurentiis accepte de... [Lire la suite]
30 octobre 2010

LES NERFS A VIF - SCORSESE **-*

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Avant Shutter Island, Scorsese avait déjà conçu un thriller du dimanche soir de haute-volée avec ces Nerfs à vif à peine moins boursouflés. Ce qui fait la différence et le charme de cette oeuvre de commande, c'est le côté presque ''bis'' et insidieusement scandaleux de sa surcharge symbolique, un peu à la façon d'un Verhoeven. Initialement, ce remake du film éponyme de Jack Lee Thompson était l'affaire... [Lire la suite]
26 octobre 2010

RESIDENT EVIL *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5   Triomphe commercial à sa sortie, l'adaptation ciné de Resident Evil décevra pourtant la majeure partie de la légion de fans du jeu-vidéo. Sorte de Cube attardé, le film comporte a-priori des promesses aussi bêtes qu'aguicheuses, puisque son synopsis officiel, dégoulinant de bêtise derrière sa façade sibylline, laisse entendre que tout et n'importe quoi pourra survenir. Que la mise en scène soit confiée à Paul... [Lire la suite]

22 octobre 2010

KAENA, LA PROPHETIE **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 3sur5 Né de l'imagination de deux infographistes, Kaena est d'abord un projet de jeu vidéo avant de se transformer en téléfilm de 52 minutes. Le succès appelant le succès, le concept s'étend au long-métrage pour devenir le premier long d'animation français en images de synthèse. Le film ne sera que très peu remarqué, l'animation française n'ayant pas les faveurs sur son propre sol. Toutefois, par son ampleur formelle, Kaena entre dans la course, ... [Lire la suite]
21 octobre 2010

BABEL **

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5 En l'espace de trois films, Inaritu s'est consacré en tant que raconteur officiel d'histoires de gens qui pleurent [tout le temps], rient [moins], vivent [à Madrid comme à Tombouctou, on fait ce qu'on peut ma p'tite dame] ; toujours le même film en somme, mais attention nuance, après l'accueil triomphal réservé à ses Amours chiennes et 21 grammes, le cinéaste, probablement sujet au complexe de l'Everest, jette son dévolu sur... [Lire la suite]
18 octobre 2010

MASQUES - CHABROL *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5 Le célèbre présentateur d'une émission télé, au concept situé quelque part entre La chance aux chansons et Chanter la vie de Pascal Sevran, invite son ''biographe'' à s'installer chez lui. L'imposteur découvrira les secrets du vieux personnage mi-beauf mi-précieux et de sa famille, avant de se dévoiler lui-même.   D'une critique de la télévision qui semblait bienvenue, Chabrol ne tire qu'un polar à charges... [Lire la suite]
15 octobre 2010

LES PREDATEURS ****

5sur5 Un film à fantasmes, source et catalyseur à la fois. Le premier film de Tony Scott, petit frère de Ridley, est aussi son plus fascinant. Peut-être parce qu'il s'agit d'un OCNI dans sa carrière faite de hauts solides et de bas effarants : plusieurs mondes séparent Les Prédateurs de l'Attaque du Métro 123 ou du Fan. En outre, le réalisateur ne reviendra pas au fantastique, si ce n'est à la rigueur dans le cas de Déjà vu, divertissement formaté quoiqu'alambiqué et film conceptuel raté (la faute à une production... [Lire la suite]