25 novembre 2011

TERMINATOR 2, LE JUGEMENT DERNIER *

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 1sur5 Le premier ''véritable'' film de Cameron, Terminator, est une oeuvre précurseuse et post-moderne au sens littéral, puisqu'à la lisière d'une imagerie un peu repliée sur son époque et de tout ce qui se fera dans la décennie à suivre. Si on ne connaissait de lui que ce joli coup, on estimerait qu'il y aurait eu beaucoup à miser sur ce probable énergumène. Puis le succès fera de Cameron le roi des gros budgets : Titanic sera un sommet historique avant... [Lire la suite]
Posté par pattylecter à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 décembre 2010

IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN **

&amp;amp;amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;amp;amp;gt; 2sur5 Ce n'est ni le grand moment de communion céleste claironné par les critiques américaines et une foule de cinéphages, ni la bouse nationaliste intersidérale que quelques sceptiques de service prétendent être les seuls à vilipender. En évoquant une des dernières pages effectives de la seconde guerre mondiale, Spielberg rompt avec une tradition américaine accordant le monopole des évocations du genre au conflit... [Lire la suite]
03 décembre 2010

ROBOCOP ****

&amp;lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&amp;gt;5sur5 C'est en majeure partie à ce cow-boy d'acier téléguidé de la fin du second millénaire que Verhoeven doit son surnom de ''hollandais violent''. Réaliste et équivoque [combinaison rare mais ici pourtant heureuse], Robocop est la fresque d'un futur proche ou les frontières entre crime et justice ont été flouées. La fable brasse une foule d'enjeux post-moderne, mais présente avec une telle désinvolture le cannibalisme technologique que... [Lire la suite]
15 octobre 2010

LES PREDATEURS ****

5sur5 Un film à fantasmes, source et catalyseur à la fois. Le premier film de Tony Scott, petit frère de Ridley, est aussi son plus fascinant. Peut-être parce qu'il s'agit d'un OCNI dans sa carrière faite de hauts solides et de bas effarants : plusieurs mondes séparent Les Prédateurs de l'Attaque du Métro 123 ou du Fan. En outre, le réalisateur ne reviendra pas au fantastique, si ce n'est à la rigueur dans le cas de Déjà vu, divertissement formaté quoiqu'alambiqué et film conceptuel raté (la faute à une production... [Lire la suite]
16 juillet 2010

LOST HIGHWAY

5sur5 C'est la grande énigme du cinéma contemporain mais jamais les débats ne s'affolent autant que pour ses ''cauchemars introspectifs''. Avant même la consécration ultime par Mulholland Drive, tout Lynch, ou plutôt toute la structure opaque -quasi autiste- et l'atmosphère byzantine qui propulsent son oeuvre hors de toutes normes, étaient délivrés dans Lost Highway.   On ne sait pas ou on va, on définit mal d'ou on vient ; mais personne n'y voit le même édifice. Certains lui colleront l'étiquette du ''délire'',... [Lire la suite]
11 mars 2010

MEMENTO [8]

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; 4sur5 Avant de rénover la franchise Batman pour lui insuffler réalisme et résonance politique et de lui consacrer la reconnaissance critique, Nolan se faisait remarquer par ses thrillers ambitieux au style casse-tête ou fracassant. Si le frigorifiant Insomnia peut donner la sensation d'un étalage de poudre aux yeux, Memento lui n'usurpe pas sa réputation.   Touché par une forme d'amnésie lui faisant oublier les instants venant de s'écouler... [Lire la suite]