14 mai 2010

GREEN ZONE

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> 2sur5   Contrastant sensiblement avec le travail de planqué opéré sur Démineurs, les intentions de Green Zone ne le portent pas plus loin. En bannissant la virtuosité formelle du dernier Oscarisé, au service d'une mise en scène délibérément chaotique, Greengras a entrepris son sujet de façon quasi-documentaire. Mais si la démarche est intelligente, tout au moins défendable et pertinente, le film nous arrive avec une wagonnée de... [Lire la suite]